Historique Grand Béguinage

Historique Grand Béguinage

L’histoire du Grand Béguinage

Le 31 mars 2000, le Grand Béguinage de Louvain a été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce superbe site datant du 13e siècle a véritablement traversé les âges.

Dès la fin du 12e siècle, on retrouve des communautés de béguines sur le territoire de l’actuelle Wallonie. Quelques décennies plus tard, en Flandre aussi, des femmes pieuses, ayant choisi de ne pas entrer au couvent pour différentes raisons, se mirent à cohabiter en marge de la société. Elles menèrent une vie empreinte de dévotion et de dur labeur pour pouvoir subvenir à leurs besoins. À l’époque, le terme « béguine » revêt toutefois une connotation quelque peu hérétique, étant donné que l’Église considère comme impies les nombreux mouvements alternatifs apparus environ à la même période. En effet, les béguines ne prononcèrent pas les mêmes vœux que les religieuses et ne vécurent pas selon les principes dictés par le fondateur d’un ordre. Il faudra attendre la moitié du 13e siècle pour que les béguines obtiennent un statut officiel. Ce mouvement sera suspendu en 1311. Le pape prononcera toutefois une exception pour la Flandre, ce qui explique le maintien des béguinages dans nos contrées.

La communauté du Grand Béguinage de Louvain est reconnue comme le plus ancien groupement ayant survécu à la suppression de ce mouvement. On pense qu’elle a été fondée aux environs de l’année 1232 et très vite, l’Infirmerie et la Table du Saint-Esprit ont acquis une vaste ferme entourée de dizaines d’hectares de terrain. La communauté s’agrandit sans cesse et en 1305, elle entame la construction de l’église Saint-Jean-Baptiste, toujours sur pieds à l’heure actuelle. À son apogée, aux environs de l’an 1700, le Grand Béguinage abrite près de 300 béguines. Ce nombre diminuera ensuite de manière progressive. La dernière béguine décèdera en 1988. L’évolution du nombre de béguines reflète les périodes prospères et difficiles qu’ont traversées nos régions au cours des siècles. Les béguines seront les premières à souffrir des concepts modernes qui se répandront après l’Ancien Régime. Ces idées entraîneront la disparition totale de leurs communautés.

À partir de 1800, les bâtiments principaux du Grand Béguinage ont servi à abriter des femmes âgées, des veuves et des orphelins, tandis que les habitations adjacentes sont louées à des familles laïques. En 1962, l’ensemble du site (exception faite de l’église) sera vendu à la KU Leuven, qui s’engage à le rénover entièrement. Entre 1963 et 1972, la première phase de rénovation transformera la majeure partie du Grand Béguinage en logements pour les étudiants et les professeurs. Certains de ses plus grands bâtiments seront rénovés à d’autres fins, permettant la création du Faculty Club.

Envie de plus d’infos concernant l’histoire du Grand Béguinage ? Consultez l’une des brochures disponibles à ce sujet à l’accueil du Faculty Club.

Reserveer uw tafel

"Les professionnels ne doutent jamais ! Faculty Club est l’endroit par excellence où organiser vos séminaires, réunions, conférences de presse ou congrès de plusieurs jours."